REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez leur usage. En savoir plus

J'ai compris

Nous utilisons nos propres cookies ainsi que des cookies de tiers pour vous offrir le meilleur service, afin d'analyser la navigation sur notre site Internet. En continuant, vous acceptez leur usage. Vous pouvez obtenir plus d'informations en consultant 

1/ si vous utilisez le navigateur Internet Explorer de Microsoft

http://support.microsoft.com/kb/196955/fr

2/ si vous utilisez le navigateur Firefox de Mozilla

https://support.mozilla.org/fr/kb/cookies-informations-sites-enregistrent?redirectlocale=en-US&redirectslug=Cookies

3/ si vous utilisez le navigateur Safari d'Apple

http://support.apple.com/kb/HT1677?viewlocale=fr_FR&locale=fr_FR

4/ si vous utilisez le navigateur Google Chrome de Google

https://support.google.com/chrome/answer/95647?hl=fr

Retrouvez plus d'informations sur l'utilisation des cookies sur le site de la CNIL : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

A propos d'Ac.Sé

Bilan des activités du Dispositif National Ac.Sé année 2016

Bilan des activités du Dispositif National Ac.Sé année 2015

Bilan des activités du Dispositif National Ac.Sé année 2014

Bilan des activités du Dispositif National Ac.Sé année 2013

Bilan des activités du Dispositif National Ac.Sé année 2012

Bilan des activités du Dispositif National Ac.Sé année 2011

Bilan des activités du Dispositif National Ac.Sé année 2010

Téléchargez ici notre brochure de présentation


Le Dispositif National Ac.Sé a été créé en 2001 par l'association ALC, reconnue d'Utilité Publique, qui en assure la coordination. Il repose sur un réseau de 70 partenaires: associations et centres d'hébergement. Il fait partie intégrante des mesures prévues en matière d'aide et d'assistance aux victimes de la traite des êtres humains telles que citées dans le décret n° 2007-1352 du 13 septembre 2007, la Circulaire du 22 janvier 2015 (NOR : JUSD1501974C) ainsi que la Circulaire du 19 mai 2015 (NOR INTV1501995N). Le plan d'action national contre la traite 2014 – 2016 reconnaît le Dispositif National Ac.Sé comme le dispositif de protection des victimes et l'intervenant privilégié pour la formation des professionnels.

Ses missions sont :

  • Protéger les personnes victimes de traite des êtres humains en danger localement, par une proposition d'accueil et d'accompagnement, basée sur l'éloignement géographique.
  • Animer un pôle ressource sur les thèmes en liens avec la traite des êtres humains à destination de tous les intervenants en contact avec des personnes susceptibles d'être victimes.

Il est financé par

  • le Ministère des familles, de l'enfance et des drois des femmes, Service des Droits des Femmes et de l'Egalité,
  • le Ministère de la justice, Service de l'accès au droit et à la justice et de l'aide aux victimes, Bureau de l'aide aux victimes et de la politique associative
  • la Ville de Paris, Observatoire des Égalités Femmes/Hommes.